cli-soulaines

Présentation de l’ANDRA et du CSA

L’Andra

L’agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs est un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) placé sous la tutelle des ministères en charge de l’Energie, de l’Environnement et de la Recherche.

Mission

L’Andra est chargée de trouver, mettre en œuvre et garantir des solutions de gestion sûres pour l’ensemble des déchets radioactifs français, afin de protéger les générations présentes et futures du risque que présentent ces déchets.

Activités

La mission de l’Andra est déclinée en plusieurs activités :

  • Exploiter les 2 centres de stockage de surface existants, dans l’Aube, dédiés aux déchets faiblement et moyennement radioactifs, majoritairement à vie courte (FMA-VC) et très faiblement radioactifs (TFA),
  • Surveiller le centre de stockage de la Manche, premier centre français de stockage en surface, de déchets faiblement et moyennement radioactifs, aujourd’hui fermé,
  • Etudier et concevoir des centres de stockage pour les déchets qui n’ont pas encore de centre dédiés, à savoir : les déchets de faible activité à vie longue et les déchets de haute activité et de moyenne activité à vie longue,
  • Prendre en charge les déchets radioactifs issus des hôpitaux, laboratoires de recherche, universités,…et les objets radioactifs détenus par les particuliers,
  • Assurer, à la demande du propriétaire ou des pouvoirs publics, l’assainissement de sites pollués par la radioactivité comme, par exemple, les anciens laboratoires de Marie Curie,
  • Répertorier les déchets radioactifs français et publier l’inventaire national des matières et déchets radioactifs tous les trois ans,
  • Informer tous les publics, à l’aide de documents, d’expositions , de visites de ses installations…,
  • Valoriser son savoir-faire en France et à l’étranger.

L’Andra employait 635 collaborateurs au 31 décembre 2014, répartis sur cinq sites :

  • Son siège social à Châtenay-Malabry
  • Le centre de stockage de la Manche,
  • Les deux centres de stockage de l’Aube,
  • Le centre de Meuse/Haute-Marne.

Le centre de stockage des déchets de faible et moyenne activité

Implanté sur les communes de Soulaines-Dhuys, Ville-aux-Bois et Epothémont dans le département de l’Aube, le CSA est le 2e centre français de stockage en surface de déchets faiblement et moyennement radioactifs. Il a pris le relais du centre de stockage de la Manche.

Le centre de stockage des déchets de faible et moyenne activité est une Installation Nucléaire de Base (INB n°149), exploitée par l’Andra depuis le 13 janvier 1992. Ce centre est autorisé à accueillir 1 million de m3 de colis de déchets radioactifs. A fin 2014, environ 29 % de cette capacité totale de stockage autorisée étaient atteints. Environ 12 000 m3 de colis de déchets sont stockés annuellement.

Le CSA employait fin 2014, 85 agents Andra et une centaine de personnes travaillant sur le centre pour le compte d’entreprises extérieures.

Le CSA est principalement équipé :

  • D’une zone de stockage de 30 hectares sur laquelle sont construits, par tranche, les ouvrages en béton accueillant les colis de déchets radioactifs.
  • D’un atelier de conditionnement des déchets (ACD) composé :
    • D’une unité de compactage destinée à compresser des fûts métalliques de 200 litres contenant des déchets compactables (plastiques, chiffons…) afin de réduire leur volume ;
    • D’une unité d’injection permettant de bloquer dans un mortier des déchets volumineux et lourds (tubes, ferrailles…) présents dans des caissons de 5 m3 et 10 m3, afin de garantir la résistance mécanique des colis.
  • D’une salle de conduite permettant le pilotage de l’unité de compactage.
  • D’un laboratoire radiologique réalisant la quasi-totalité des analyses radiologiques définies dans le plan de surveillance du CSA.
  • D’un bâtiment de transit assurant l’entreposage temporaire de colis de déchets dans le cas notamment de litige sur une expédition nécessitant un complément d’information ou de régulation des flux dans les installations.
  • D’une Structure Expérimentale de Couverture (SEC) pour étudier un concept de couverture qui sera installée au-dessus des ouvrages de stockage en fin d’exploitation et devra assurer l’étanchéité de la zone de stockage à long terme.
  • D’un bassin d’orage recueillant toutes les eaux pluviales tombant sur le site. Il sert également de réserve d’eau en cas d’incendie.

Lien vers la plaquette de présentation du CSFMA (régulièrement actualisée)
http://www.andra.fr/download/site-principal/document/editions/379g.pdf